10 septembre 2013 - sinathlafricaine

Nice 2013 : les Africains réagissent face à la disparition des athlètes congolais

 

La délégation congolaise lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de la francophonie, à Nice, le 7 septembre. | AFP/VALERY HACHE

La délégation congolaise lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de la Francophonie, à Nice, le 7 septembre. | AFP/VALERY HACHE

Aujourd’hui, je suis allée au stade Méarelli de Nice. Pas pour suivre le match (même si j’ai beaucoup apprécié l’ambiance ), Burkina-Maroc dont le score est de 2-0 (soit dit en passant, oui je l’ai retenu) pour le Maroc mais pour rencontrer plusieurs Africains afin d’avoir leur avis sur la disparition soudaine des athlètes congolais au cours de ces jeux de la Francophonie. Cette actualité fait le buzz en ce moment sur la Toile et dans les couloirs, alors il était important de m’arrêter là-dessus.

En effet, qu’il vous en souvienne, au lendemain de la cérémonie d’ouverture, samedi 7 septembre à Nice, des 7e Jeux de la Francophonie, dix athlètes de la délégation de la République démocratique du Congo (RDC) se sont  tout simplement évanouis dans la nature. Sept joueuses de l’équipe de basket, deux cyclistes et un footballeur.

 Pour le premier officiel qu’on a rencontré, les athlètes concernés ont été très individualistes et ne font pas honneur à l’Afrique tout entière. Suivez son avis…

Quant à l’entraîneur de l’équipe nationale du Burkina Faso, il déplore cet événement et appelle tous les autres Africains à retourner en Afrique car les conditions sont bien meilleures selon lui…

Pour un autre Burkinabè de nationalité résidant en France, la faute incombe aux autorités congolaises qui « n’ont pas été fermes avec leurs athlètes »! Pourquoi ? Je vous invite à l’écouter.

Un autre spectateur d’origine sénégalaise nous donne son avis et nous parle des conséquences de ce genre d’événement.

En coulisses, un responsable africain qui a voulu garder l’anonymat nous a dit comprendre totalement cette situation du fait de la proximité de la France avec la Belgique où réside une forte communauté congolaise. Cependant, il appelle les autorités de l’Organisation internationale de la Francophonie à organiser constamment ces jeux en Afrique notamment pour éviter ces tristes situations et pour réellement participer au développement du continent noir puisque de nouvelles infrastructures seront érigées.

Par ailleurs, une enquête a été ouverte à la suite de cette plainte par la sûreté départementale des Alpes-Maritimes,  car pour la délégation congolaise,  il s’agit d’un complot mené par des agents « kidnappeurs ».

Si vous voulez écouter l’ambiance du match, je pense que ce bonus vous fera plaisir!

Burkina-Maroc vu des tribunes de la presse. Photo: Sinatou Saka

Burkina-Maroc vu des tribunes de la presse. Photo : Sinatou Saka

Les spectateurs du Match: Photo: Sinatou Saka

Les spectateurs du match. Photo: Sinatou Saka

Les commentateurs du Match: Photo: Sinatou Saka

Les commentateurs du match. Photo: Sinatou Saka

 

 

 

The following two tabs change content below.
sinathlafricaine
Passionnée de journalisme, infojunkie, webaddict, abusivement panafricaine sur les bords et twitteuse folle;)

Jeux de la Francophonie Nice 2013 africains / congo / délégation / disparition / jeux de la francophonie / nice 2013 / réactions /

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *