J’ai décidé de me rapprocher de mon rêve

25 septembre 2013

J’ai décidé de me rapprocher de mon rêve

Déjà un an ensemble !

Certains me connaissaient déjà sur mon premier blog (que je néglige énormément en ce moment), mais il y a un an d’autres me découvraient et ont appris à me connaître article après article sur Mondoblog. Ce beau projet dont je ne vais pas faire l’apologie aujourd’hui, mais grâce auquel cette année fut tout simplement extraordinaire. Pas seulement à cause des multiples opportunités que j’ai eu le courage de prendre, mais surtout parce qu’on y éprouve de la solidarité, de la fraternité, bref de l’attachement pour vous, chers lecteurs, mais aussi pour tous ces jeunes gens qui partagent la même passion que vous.

543735_456097241136772_978007074_n

 

Vous l’avez compris, cet article est très particulier. Aujourd’hui, je ne vous parlerai pas de mes déboires au Bénin, de politique nationale ou internationale, de numérique ou de jeux de la Francophonie (mon épisode préféré), mais d’un changement très important qui influencera toute la ligne éditoriale de ce blog.

Depuis quelques jours, je ressens comme un devoir de vous tenir informés, car cette aventure, on l’a commencé ensemble.

Pour commencer, j’ai eu du plaisir à vous faire vivre pendant toute cette année et presque 100 articles, mon quotidien au Bénin. J’ai ressenti par moment de la fierté, de la haine envers nos dirigeants, mais surtout de l’amour pour ce pays. Ces articles m’ont fait remporté bien de mérites, celui de femme leader béninoise désignée par l’Organisation internationale de la Francophonie ou encore ma sélection pour la formation Mondoblog à Dakar : un moment fort de mon existence.

 

Ma passion pour le journalisme m’a fait faire bien des sacrifices, mais le risque en a valu la peine. Merci à Mondoblog !

Au cours de cette belle année, j’ai donc rencontré des personnes formidables et le blog a atteint de belles performances au niveau statistiques. Je me refuse souvent à regarder les chiffres, mais pour une fois, je suis vraiment heureuse d’être lue de partout sur la planète avec des reconnaissances très sympathiques. France 24, RFI, Le Monde, L’Express, Global Voices, Vox Africa, Afrikarchi, Africaweblab, WomenandAfrica, OIF et bien d’autres ont à un moment ou à un autre relayé ou publié l’un de mes articles. D’agréables moments de joie qui vous font oublier bien vite toutes les difficultés que vous pouvez rencontrer dans ce milieu.

A présent, une page se tourne !

On dit qu’une vie humaine se motive par le besoin de rendre encore plus fiers les siens et de vivre son rêve. Alors, j’ai décidé de me rapprocher un peu plus du mien et de le vivre pleinement (même si je laisse derrière moi des êtres chers et des blessures… ).

a-realiser-reves

Ainsi, au cours des prochaines années, j’écrirai mes billets de blogs depuis Grenoble en France où j’étudie en ce moment avec enthousiasme et réalisme, les sciences de  l’information et de la communication en second cycle.

Quel avenir pour ce blog ?

Cette question, je me la pose depuis plusieurs semaines déjà. Aujourd’hui encore, je ne saurais vous donner une réponse exhaustive. Malgré mon attachement à mon pays, il me serait assez difficile de continuer à vous abreuver de la vie béninoise. D’ailleurs, avec plusieurs autres amis, je coordonne à présent une plateforme où vous pourrez toujours lire des articles intéressants de jeunes blogueurs sur l’actualité béninoise que nous accompagnons. C’est un peu ma manière à moi d’aider et d’entretenir le journalisme participatif au Bénin. (Nous en sommes encore au début, mais nous progresserons !)

Aussi, je lancerai bientôt mon site internet personnel qui sera avant tout un lieu où vous pouvez retrouver tous mes articles mis en ligne. Ceci afin de centraliser les choses.

Pour ce qui concerne Daily Sinath, j’aimerais bien vous faire découvrir ma vie à Grenoble, mes rencontres et certainement poursuivre des critiques objectives de l’actualité au pays. Les différentes cultures qui s’entremêlent ici m’interpellent également.

Au-delà de tout ça, je pense aussi à la possibilité de faire de ce blog, un espace littéraire. Plusieurs questions se bousculent dans mon esprit et vos suggestions sont vivement souhaitées.

Je reste très ouverte, n’hésitez donc pas à laisser vos propositions en commentaires.

Certains lecteurs m’ont confié leurs craintes, mais je vous rassure, ce que je partage avec vous est  très fort et je suis certaine qu’ensemble, on relèvera bien de défis.

Le meilleur reste à venir… Ce serait bête de s’arrêter ainsi.

En définitive, je pense que ce morceau de Zaho résume bien tout ceci ! » Je laisse ma plume me porter…. »

Sinathlafricaine !

 

Partagez

Commentaires

serge
Répondre

Salut sinatou! Je suis très très content pour ce que tu réalisés. Mais j'espère que tu continueras a écrire sur ton pays ou sur la France, Grenoble... comme moi sur le Brésil. Après tout c'est aussi comme ça que tu pourras trouver des belles choses qui seront utilies au bénin. Bravo pour tout encore. Finalement mon Master est quasi identique au tien. Seulement mon thème de recherche sera mondoblog.

sinathlafricaine
Répondre

Mondoblog? Super intéressant je trouve! merci beaucoup Serge!

Morufux
Répondre

Je n'ai pris l'aventure au vol que récemment mais je suis totalement tombé sous le charme. Ok, ça pince un peu le coeur de ne plus régulièrement lire des billets sur cet atypique Bénin mais on adhère tellement à ton rêve qu'on peu faire des concessions. Grenoble est une belle région et nul doute que tu trouveras réussites et inspirations pour les années à venir. Courage.

sinathlafricaine
Répondre

merci ;)

pascaline
Répondre

Bonne nouvelle aventure qui sera, j'en suis sûre pleine de bonnes surprises! Super idée la revue littéraire, ça nous donnera des idées de lecture. A très bientôt et bonne installation

sinathlafricaine
Répondre

merci! en parlant de revue littéraire! Je suis entrain de lire un livre super intéressant en effet!!!! Hâte de vous faire le compte-rendu :)

eGuimatsia
Répondre

Bravo ma chère! Tu sais, j'ai toujours cru au potentiel catalyseur de Mondoblog pour ce qui veulent aller plus loin. En saisissant cette opportunité tu fais un exemple à suivre pour tout ceux qui croient au travail bien fait. Je salue également tes efforts pour "avenue 229" et te remercie pour cette confidence que tu fais à nous tes lectuers. Bon vent à Grenoble!

sinathlafricaine
Répondre

Merci! mes lecteurs le méritaient à mon avis!

tjatbass
Répondre

Tu m'as arrache des larmes Sinath! Good luck and hope to see you soon.

sinathlafricaine
Répondre

Si ça peut te rassurer, j'ai aussi coulé des larmes en écrivant cet article :) merci miss! see you soon!!!

josianekouagheu
Répondre

Juste une chose Sinath, courage! J'ai voulu pleurer, mais ce texte me permet d'admirer ton courage et tout. C'est formidable ton aventure. Et puis je ne suis pas trop triste c'est une nouvelle aventure pour toi et j'en suis fière tu sais! Très même! Va de l'avant!

sinathlafricaine
Répondre

MERCI Josiane

Polman
Répondre

A la fin de l'article une question reste en suspend: c'est quoi ton rêve?

sinathlafricaine
Répondre

Pourquoi j'ai l'impression que tu m'as déjà posé cette question? sinon je pense que cette question très peu n'ont pas eu leurs réponses, tout a été dit je crois...

Salma
Répondre

je pleure mais de joie car tu prends ton envol l'africaine de l'autre côté reviens plus forte nous serons là pour t'accueillir et pourquoi pas toi de nous inviter. bonne continuation Sinath

sinatou
Répondre

merci beaucoup Salma

Toussaint
Répondre

Du courage! Sinath;puisque l'Afrique a vraiment besoin de gens qui haussent le ton comme toi.

sinathlafricaine
Répondre

merci

nathyk
Répondre

C'est magnifique ma belle !!!! t'es un vrai leader. Un seul mot : CONTINUEZ !

sinathlafricaine
Répondre

merci nathy ;)

Stéphane Huët
Répondre

Super titre. Tu te donnes les moyens pour y arriver. On attend simplement que tu racontes les mêmes choses qu'avant, mais vues de Grenoble. Bonne et belle continuation sur cette route.

sinathlafricaine
Répondre

MERCI Stéphane :) ravie de te lire! c'est un peu complexe et fastidieux (j'avoue) de parler de choses qu'on ne vie pas de façon concrète. Et puis est ce qu'on a finalement ce droit là, de critiquer quand on ne subit pas? L'autre chose est qu'il y aura bientôt de nouveaux blogueurs béninois sur la plateforme donc je ne voudrais pas non plus réécrire l'histoire. J'espère que tu comprends. En tout cas, je réfléchis toujours à tout ça, aucune décision pour le moment....

Stéphane Huët
Répondre

Je comprends tout à fait cette interrogation. Moi-même, je n'écris jamais (je l'ai fait qu'une fois) sur l'île Maurice. Car je n'y suis pas et j'ai peur d'être à côté de la plaque. Comment oser râler quand on ne vit pas les galères de nos compatriotes ? Je rectifie donc. Continue à raconter ta "fierté" et ta "haine" d'être une étudiante béninoise à Grenoble. Ton amour pour ton pays d'accueil et ton pays d'origine. Mais surtout, vis ta passion et écris pour te faire plaisir - on en profite aussi.

sinathlafricaine
Répondre

belles propositions! merci beaucoup Stéphane!

Nora
Répondre

Ahhhhhhhh miss Sinath!! Trop ravie de toi!! Excuse moi si ce n'est que maintenant que je réponds, j'étais trop occupée ces derniers temps avec le boulot! Binnnn je ne peux que te dire courage et bonne chance! Te connaissant, tu feras des merveilles en Grenobles! Que la main du tout puissant t'accompagne! Take care and keep in touch! Don't forget to write to us! We miss YOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU

Signée, ta co-locatrice de l'espace Thialy!!!

Sinatou
Répondre

Merci beaucoup nora

fabriscorol
Répondre

Félicitations et du courage à toi Sinatou, le meilleur reste encore à venir.

sinathlafricaine
Répondre

merci