31 juillet 2013 - sinathlafricaine

Indépendance 2013: Entre déception et foire

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

La ville s’est fait toute belle, une fois par an, on badigeonne les trottoirs. Heureusement qu’il y a une fête nationale.

Un homme né en 1960 aurait 53 ans aujourd’hui. Et s’il a eu une vie honorable, il devrait avoir  des enfants, une belle carrière professionnelle et comme on dit au Bénin devrait déjà être propriétaire d’ « un carré » (pour désigner parcelle).  Mais tout ceci, rare sont les privilégiés qui peuvent s’en munir au Bénin,  la plupart des béninois de 53 ans accumulent  des prêts bancaires, sont fonctionnaires en général ou pire chômeur encore… A l’image de leur pays qui plonge chaque année un peu plus dans la misère, la pauvreté, l’insécurité grandissante, le sous-développement etc…

Mais tout ça, sera comme chaque année bafoué à l’occasion de la fête nationale. Les militaires et les chars  qui ne nous servent à pas grand chose seront à l’honneur, ce sera solennel mais pas gai. Pourquoi? Personne n’y assistera à part quelques badauds qui s’ennuient ou quelques intellectuels devant leurs télévisions. Les vendeuses se rendront au marché pour espérer vendre un peu plus que les autres jours du fait du jour de repos. Les travailleurs à défaut de se replier sur leurs problèmes personnels feront la grasse matinée et les jeunes ? Les jeunes, ils regarderont sans grand intérêt le défilé à la cafette du coin.

Mais le plus triste dans tout ça, c’est que tout le monde se moquera du nombre de personnes qui ont péri dans nos hôpitaux, faute de moyens ou du manque à gagner qu’ont subi les bonnes dames du marché. Nul l’évaluera ceci pour en tirer les leçons.

Bref, c’est le Bénin dans toute sa grandeur.

Cependant, dans le cadre de cette fête de l’indépendance, une initiative mérite d’être encouragée. La foire de l’indépendance. Elle est organisée chaque année dans la ville où ont lieu les célébrations officielles de la fête nationale. Cette année, c’est le Stade de l’amitié de Cotonou qui accueille cette foire. Plusieurs nationalités s’y côtoient. On y trouve de tout! Et croyez moi,  de tout! Les prix ne sont pas des plus abordables (en tout cas, pas pour moi). Je vous raconte ma petite visite en images…

Mercredi 31 Juillet, 12h30, heure de pointe, la Foire est pleine de monde! Chacun cherche son bonheur… Commençons par le stand de colliers de perles…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

De beaux objets de décoration sont également de la partie…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

Pour celles qui aiment les chaussures…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

Ou les tissus traditionnels…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

Le naturel, la culture des pagnes est bien évidemment au rendez-vous…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

 

Pour nous rappeler nos origines, même les accessoires sont mis à jour…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

Et cette paire est mon gros coup de coeur…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

 

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

 

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

Même le web béninois s’y est invité… Excellent moment d’ échange avec les promoteurs de ce site que je vous invite à visiter…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

Si vous décidez de faire un tour à la Foire, n’oubliez pas de prendre votre boubou souvenir…

Crédit photo: Sinatou Saka

Crédit photo: Sinatou Saka

 

Vous avez jusqu’au 4 Août prochain pour visiter la Foire de l’Indépendance. De quoi vous donnez la sensation rare ces derniers jours, d’être fière d’être Béninois.

Bonne fête de l’indépendance à tous!

 

 

 

The following two tabs change content below.
sinathlafricaine
Passionnée de journalisme, infojunkie, webaddict, abusivement panafricaine sur les bords et twitteuse folle;)

Plume du Bénin Bénin / boni yayi / foire de l'indépendance / indépendance /

Comments

  • Loyc dit :

    C’est bien que tu ecrives sur le sujet. Cela dit, tu as oublié de noter les points faibles de cette expo (les plaintes des exposants qui pensent qu’ils ne sont pas bien protégés contre la pluie, la proximité avec la grande voie et l’accident du grand camion de ciment vendredi passé…).

    Belles photos en tout cas.

  • Alimou dit :

    Super les photos Sinatou! Laissez la fête nationale aux vieux grabataires, et remontez nous de bonnes infos fraiches comme celle-ci. Big up 😉

  • Abdel Kader KPADONOU dit :

    Merci Sinath pour ce post. Je me demande ce à quoi sert cette fête d’accession à la souveraineté internationale. Les autres célèbrent la prise de la bastille qui a ouvert la voie à toutes les libertés et au gouvernement du peuple par des personnes désignées par le peuple. Nous, nous célébrons le départ d’un colon que nous avons remplacé dans l’administration mais que nous n’avons pas pu dépasser. Nous célébrons notre passivité, notre « passabilité » (je me permets le mot) pour ne pas dire notre nullité, notre pauvreté.
    Evaluons ce que coûte ce défilé chaque 1er août: pas moins de 100 millions de F CFA en termes de primes à payer aux soldats, aux gradés de l’armée depuis les répétitions jusqu’au jour du défilé, d’achats de carburants et lubrifiants, de frais de mission des agents de l’administration, des ministères et des institutions de l’Etat, de gestions de toute la logistique le jour du défilé (nouvelles tenues militaires, bâches, sonorisation, restauration, …). N’oublions pas tout ce que nous perdons par le fait de la journée chômée et payée. Ce chiffre s’obtient de façon transversale lorsqu’on tient compte de ce que chaque administration, ministère, institution investit dans cette célébration. On aurait pû construire des salles de classe, une vingtaine; profiler ou re-profiler une route secondaire; acheter du matériel médical; mettre une dizaine de jeunes dans l’auto-emploi agricole. Je suis pour qu’on ramène cette célébration de notre accession à la souveraineté internationale (et non de notre indépendance)à un dépôt de gerbes par le PR quitte à retourner travailler. Notre peuple n’a pas encore besoin de fêtes, il a besoin de travailler pour produire de la richesse.Après, nous fêterons. C’est ma vision.

    • Loyc dit :

      Merci Abdel pour ce post. Je suis tout à fait d’accord avec toi.
      Est ce qu’on aura un président suffisamment fort un jour pour prendre ce genre de décision? Plus de fête inutile.
      Voila 4 jours qu’on bloque les routes et qu’on en rajoute à la frustration populaire, et tout çà pour 4 heures de défilé militaire. Si on rajoute çà à tout ce que tu as cité, ca revient trop cher pour nous! C’est un luxe que ne nous ne pouvons pas nous payer!!

  • serge dit :

    belles photos, surtout la paire… je l’offrirai bien à ma petite chérie 😉

  • Naro Assouma Fadl K. dit :

    je suis content de voir que du nord au sud et de l est a l ouest de notre cher pays le Benin des jeunes arrivenr encore et malgre tt a aimer la Patrie. Felicitation Sinatou pr ce merveilleux travail qi ns rend enormement service car cela ns plonge ds une meditation pieuse pr le Benin. les foires au Benin st une occasion pr des privilegies de faire de bonnes affaires et non pr le grd peuple et tu l’as si bien dit. Merci encore
    Le chemin est certes tres long et peut etre perieux, tenons bon! !!

  • SENOUGBE Fulgence dit :

    Lol Cher ami Abdel Même si c’est le départ du colon que nous fêtons, il a été obtenu après de hautes luttes. Le fait est que nous ne savons pas quelle connotation donnée à la fête afin de positiver la chose et pour que la masse populaire y participe réellement. Ca doit être selon une fête populaire mais à condition que toutes les conditions soient réunies. ie que l’économie soit prospère, les investissements coulent à flot dans le pays, le secteur privé en marche, les béninois travaillent et chacun a au moins les 3 repas ou a défaut 2 repas par/jour. Là la fête est populaire et les populations s’en approprient. Mais mon  »Chef qui est haut là bas, est venu tout gâter.

  • assogba arnaud dit :

    bonjour les amis,
    on ne poura pas tout dire de peur d’etre sequestré chez nous comme lionel agbo. en fait pourquoi tjr feté le 1er aout tout en sachant qu’on est tjr dépendant de l’occident. somlmes ns indépendant? NAAAAAAAAAAAAAAAAN.Donc cessons de nous leurrer. Le renouveau nè pa pour ojodui.QUE DIEU NOUS AIDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *