Les Jeux de la Francophonie et l’Afrique

Les Jeux de la Francophonie et l’Afrique

Il y a quelques heures, je débarquais à Nice en France pour la 7 e édition des Jeux de la Francophonie. Et croyez moi ou non, de mon chauffeur de Taxi au guide qui m’a fait rapidement visité la ville en 15 minutes ( je n’ai pas pu résister malgré la fatigue), aucun ne savait en réalité ce que représentait les Jeux de la Francophonie.

Nice vu d'en haut. Photo: Sinatou Saka
Nice vu d’en haut. Photo: Sinatou Saka

Alors en guise d’introduction à cette belle semaine sportive et culturelle sur mon blog, redécouvrons les Jeux de la Francophonie en visitant la belle ville qui l’accueille cette année.

Place des célébration des jeux.Photo: Sinatou Saka
Place des célébration des jeux. Phot o: Sinatou Saka

Organisés tous les quatre ans, dans l’année post-olympique, les Jeux de la Francophonie ont à leur programme à la fois des épreuves sportives (athlétisme, basket-ball, football, judo,…) et culturelles (arts de la rue, danse de création, création écologique, création numérique). Cette année, plus de 3 000 athlètes et artistes sont attendus avec comme nouveauté la  lutte africaine et la lutte libre.

Affiche des Jeux de la Francophonie à l'Aéroport de Nice. Photo: Sinatou Saka
Affiche des Jeux de la Francophonie à l’aéroport de Nice. Photo : Sinatou Saka

Pourquoi cette nouvelle spécificité ?

L’Afrique donne à la Francophonie la moitié d’un continent. Sur les 54 pays africains, 30 sont membres de l’OIF et sont largement majoritaires. Donc premiers bénéficiaires des activités francophones comme les Jeux.

D’ailleurs plusieurs délégations comme celle de la Côte d’Ivoire et du Bénin sont déjà sur les lieux!

Délégation Ivoirienne à l'aéroport de Nice
Délégation ivoirienne à l’aéroport de Nice

Aujourd’hui, sur les 220 millions de locuteurs de français, l’OIF estime à 96 millions le nombre d’Africains, un marché très grand et capital sur le plan économique. En 2050 sur les 650-700 millions de locuteurs, l’on dénombrera 85 % d’Africains. « La langue française, disent certains, sera africaine ».

 

La plus vielle pâtisserie de Nice. Photo: Sinatou Saka
La plus vielle pâtisserie de Nice. Photo : Sinatou Saka

Quelles sont les retombées sur le continent noir ?

Ainsi, plus d’une vingtaine de pays africains participent du 07 au 16 septembre à l’édition 2013 des Jeux de la Francophonie qui se dérouleront à Nice en France.

Nice est l’une des villes les plus touristiques de France et dispose aussi d’une culture italienne. La langue autochtone est d’ailleurs inspiré de ces origines là comme on peut le remarquer sur cette photo.

La plus grande Fromagerie de Nice."Froumai pour Fromage". photo: sinatou saka
La plus grande fromagerie de Nice. »Froumai pour Fromage ». photo: Sinatou Saka

Ces jeux réunissent des jeunes provenant de communautés francophones en général et leur permettront de vivre des expériences enrichissantes dans un contexte « de saine compétition et de collaboration ».

Eglise de Nice: Photo: Sinatou Saka
Eglise de Nice : Photo : Sinatou Saka

En plus de favoriser l’épanouissement de ces jeunes, ces jeux sont une excellente occasion de célébrer la  philosophie francophone, 9e langue la plus parlée sur la planète.

Il s’agit donc d’un impact concret sur » le développement identitaire des jeunes francophones  africains en situation minoritaire ».

Ainsi dans la dynamique des objectifs de La Francophonie, les jeux s’engagent à promouvoir la diversité culturelle et linguistique car c’est un principe qui contribue à garantir la vitalité créatrice et la cohésion de tous les pays francophones.

La célèbre plage des anglais. Photo: Sinatou Saka
La célèbre plage des Anglais. Photo : Sinatou Saka

Même si la notion de diversité paraît plus rassurante pour une ouverture fructueuse.

Il s’agit donc d’outils d’épanouissement et de brassage entre athlètes francophones et marchés internationaux avec l’appui des médias.

Casino de Nice. Photo: Sinatou Saka
Casino de Nice. Photo : Sinatou Saka

Les Jeux de la Francophonie constituent ainsi un moyen de partager les richesses pour faire baisser l’acuité de la pauvreté en Afrique notamment.

 A présent que les présentations sont faites , nous pouvons vivre sereinement ces jeux qui s’annoncent en tout cas très intéressants.

N’hésitez-pas à laisser en commentaires vos interrogations s’il y en a 🙂

Vous pouvez suivre le fil des Jeux sur Twitter ici et naturellement sur mon blog tous les soirs pendant toute la semaine. 

En attendant, je vous laisse avec mes premiers souvenirs de Nice!

Photo: Sinatou Saka
Photo: Sinatou Saka

Que la Fête soit Belle!!!

 

 

 

Partagez

Commentaires

FBI
Répondre

Fiers de toi Sinath. On espère vivre et revire les grands moments des 7ème jeux de la Francophonie. J’apprécie déja ton reportage photo.
Good !!!

sinathlafricaine
Répondre

merci

Seigla
Répondre

Superbe et très instructif article bouclé en peu de temps. Super reportage photo aussi. Bon courage et bon séjour et surtout très fier de toi. Bons Jeux!!!

sinathlafricaine
Répondre

merci

serge
Répondre

super, continue de nous raconter cette belle aventure Sinath

SENOUGBE Fulgence
Répondre

Très bien et superbe informe-nous au fur et à mesure

Michel THERA
Répondre

Les 7é jeux de la francophonie, nous y sommes déjà. Belle reportage et continue de nous faire vivre les moments forts. j'suis très fier de toi. Bis

christine
Répondre

Merci de votre témoignage. C'est vrai qu'en France, la Francophonie, ses valeurs, et son intérêt pour la jeunesse et les populations en général sont peu connues. On valorise trop peu toutes les actions et les échanges qui existent grâce à la langue française et toutes ces déclinaisons dans les différents pays francophones!!!!!!!! Bon séjour à Nice et pleins succès pour votre participation au 7ème Jeux de la Francophonie..........

sinathlafricaine
Répondre

merci Christine :)

pascaline
Répondre

Je prend le fil des articles à l'envers mais ça me permet de me rendre compte que ces je eux ne sont pas seulement la "fuite" des congolais! Super présentation sinath ton année commence merveilleusement bien et je suis sûre que cela laisse augirer de très bonnes choses pour la suite. Continue de nous faire partager tes aventures.

sinathlafricaine
Répondre

Merci Pascaline ;)