18 avril 2013 - sinathlafricaine

J’ai rencontré Florian Ngimbis

Crédit photo: Mondoblog

Crédit photo: Mondoblog

Quelques jours après la formation Mondoblog à Dakar, je ne peux m’arrêter de penser à toutes ces personnes extraordinaires que j’y ai rencontrées. De Mylène Colmar à Serge , tous étaient aussi différents les uns que les autres .

Mais un seul a retenu mon attention. Quand je dis » retenu mon attention », ne réfléchissez pas trop loin non plus, il m’a juste intrigué  un peu, beaucoup…bref !

Certainement à cause de sa super plume, de son style bien particulier  et de l’humour qu’il a à aborder des sujets pourtant très délicats dans ses articles ! Ce qui ne lui vaut pas que des amis…

Le Kongosseur serait présent ! ça on le savait tous et moi en particulier ! Florian Ngimbis? J’avais une idée bien arrêtée sur celui qui avait gagné les bobs l’année dernière.

Pour avoir échangée plusieurs fois avec lui online, je savais à qui j’avais à faire ou du moins, j’avais l’impression de connaitre le personnage.

Mais en réalité, je vous le dis ! Je me suis trompée sur toute la ligne.

Il n’est pas du tout  « Très sérieux», il est juste Florian.

La première rencontre

Aussitôt descendu du taxi qui me déposait à la résidence,  le premier jour de mon arrivée à Dakar, je rencontrais furtivement Florian à l’étage. Et dans ce noir de la nuit, plusieurs blogueurs venu du Burkina, du Mali, du Togo étaient assis.  Je ne reconnus pas certains blogueurs sur le coup (oui, René, je plaide coupable) mais Florian, oui ! Il était assis juste en face de moi et avait l’air fatigué et assez distant.

-Sinatou Saka, dit Danielle, blogueuse et super copine camerounaise qui me présentaient au groupe.

-Attends Danielle, j’essaye d’identifier tout le monde.

-Ça c’est Florian ! dis-je…

-Salut, dit-il l’air évasif…

Je sentis immédiatement que ce n’était pas le personnage que j’ai connu online.

Et me méfiant des personnes avec un caractère pédant, je me suis toute suite dit que la cohabitation allait être compliquée avec ce genre de personnes.

Mais cette première impression passa très vite contrairement à ce que l’on dit…

La première discussion

Après l’avoir observé plusieurs heures de loin, on eut enfin le temps de discuter.

-ça va Florian ?

-Oui ! tes maris ne t’ont pas permis de venir me saluer dit-il !

La glace se brise donc et s’installe un climat de confiance entre Florian et moi.

Après quelques minutes de conversations sur des sujets tout à fait futiles, je compris que j’étais en face d’une énigme qu’il fallait sonder.

Et j’ai eu bien de mal à comprendre ce jeune homme mystérieux qui ne croit ni au mariage, ni à la religion. Selon lui, tous ces concepts n’ont aucun sens.

Ça ne sert à rien de se marier dit-il l’air normal au déjeuner.

Aujourd’hui encore, Je me rappelle de nos conversations insolites, toutes avec des non-dits. …où il me confiait ses projets assez épuisants d’ailleurs…

Je me garde de dévoiler la tumultueuse vie de Florian ici…je voudrais pas frustrer mon nouvel ami…

« Inconscient  » de son succès…

Je me trompe ou peut être fait-il semblant (on ne sait jamais) mais Florian  est étonnamment humble.

Quand il me confie que sa mère le « tabasse » pendant que je lui dis que sa famille doit être fière de lui, je tombe radicalement des nus.

Mais ce n’est pas tout…

Lors de nos sorties en taxi à Dakar, Florian s’inquiétait peu quant au fait qu’on pouvait s’égarer.

Son humour me déconcertait.

Avec des articles aux 1000 likes sur Facebook, Florian  ne se prenait jamais au sérieux.

Bien au contraire, il en mettait toujours une couche.

 

Don juan dans l’âme.

florian

A qui n’a-t-il pas promis parmi les filles qu’il enverrait des dotes pour les avoir comme épouses ?

Florian est un séducteur. Et les lianes de Dakar l’ont bien remarqué.

Ses fans rencontrés à l’institut français peuvent en témoigner.

Cependant, au-delà de tout ça, je ne peux pas encore dire que je connais Florian mais il m’a convaincu.

C’est un super écrivain.

Son texte sur la liberté pendant l’atelier d’écriture m’a laissée ébahie.

Avec des opinions très à part et provocatrices, il est un super écrivain.

Il a les pieds sur terre, feint d’être indifférent à son entourage mais  est abusivement sensible.

Je lui souhaite donc que du bonheur dans sa carrière car il  le mérite.

On se reverra un jour, ailleurs, peut être….

The following two tabs change content below.
sinathlafricaine
Passionnée de journalisme, infojunkie, webaddict, abusivement panafricaine sur les bords et twitteuse folle;)

Des nouvelles de Mondoblog avis / florian ngimbis / mondoblog /

Comments

  • Heu Sinatou, tu es sûre que tu ne t’es pas trompée de personne? C’est la première fois que je vois autant de propos élogieux sur ma personne rassemblés dans un si petit espace 🙂

    • Trompée de personne? oui peut être qui sait? Non, je blague! j’ai peut être juste essayé de voir tes bons côtés, rien de plus et en plus, comme je l’ai précisé, je ne peux pas dire que je te connais, on a eu qu’une semaine! ce qui est très peu! Je pense qu’en chaque personne, il ne sert à rien de s’attarder sur les défauts.

  • Aphtal CISSE Aphtal CISSE dit :

    C’est un super portarait que tu dresse là, de notre champion! J’aimerai seulement en dire autant, de lui…

  • j’ai vraiment aimé ce portrait de florian, un grand mec… j’ai eu l’honneur de partager sa chambre… bon, un peu désordonné mais ça passe… faut juste lui apprendre à éteindre son ordinateur…
    ma petite amie et sa meilleure amie sont des fan de flor, elles ne me lisent jamais et préfère ce type trop fou…

    bravo !!!

  • Anonym dit :

    Je peux avec certitude affirmer sur trois points que tu ne t’es point trompé
    Humble
    Super écrivain
    Séducteur (ah ça!!!!)

  • Raoul Mbenjo dit :

    Super portrait de Florian, mais tu as oublié de parler de la castel…donc ce n’est pas complet… Proud to be Cameroonian. thanks Florian

    • Oui tu as raison mais j’avais pendant ce séjour, deux problèmes avec Florian:
      1- L’alcool
      2-La cigarette

      Pour écrire ce billet, j’avais deux options, soit écrire un article sanglant, soit parler que de ses bon côtés! Finalement, j’ai choisi la seconde car on a tous une super estime de soi et des vices par ailleurs.

  • Mylène Mylène dit :

    Eh bien, vraiment intéressant ce portrait. Je pense que chacun a sa vision particulière de Florian, mais aussi d’autres, qui ont paru si différents de ce qu’ils renvoient sur internet, suivez mon regard… J’espère que tu parviendras à résoudre le « mystère Florian » et que tu partageras les infos dans un autre billet. Ah ah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *