3 décembre 2012 - sinathlafricaine

Lancement du projet « Jeunes Agents de Changement » au Bénin.

« Nous devons reconnaître ce que la jeunesse peut apporter au développement». C’est sur cette belle citation  du Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon que s’est ouvert au Bénin depuis ce mardi 27 novembre le lancement officiel du projet dénommé  » Jeunes agents de changements ». Il s’agit d’un projet à vocation sociale  dont l’objectif principal est de responsabiliser les jeunes à long terme en les impliquant dans les instances de prises de décision. Co-organisée par le gouvernement béninois à travers le ministère de la jeunesse des sports et des loisirs et le programme des nations unies pour le développement (PNUD), ce projet veut permettre à la jeunesse d’apporter sa vivacité et son dynamisme dans le processus de développement comme l’a affirmé monsieur Gilbert POUMANGUE, représentant de la représentante  résidente du PNUD au Benin.

La salle bleue du palais des congrès de Cotonou est le lieu qui a abrité les différents ateliers destinés à présenter les outils relatifs  à ce projet pendant deux (02) jours. Et comme l’a bien souligné le Ministre de la Jeunesse des Sports et des Loisirs Monsieur Didier AKPLOGAN, après avoir relevé les difficultés de la jeunesse, ce projet facilitera l’accès d’une jeunesse capable, autonome et solidaire aux instances de prises de décisions. Madame Lima Sidonie Directrice de la Jeunesse et de la Vie associative en charge de conduire le projet a également rassuré tout un chacun sur la transmission effective des propositions des jeunes au plus haut niveau de gestion des affaires publiques.

Ce  projet est très innovant car il utilise des outils très modernes tels que le blog, les forums virtuels ou encore les réseaux sociaux. Il s’agira de faire des jeunes ,des agents de changement au service du développement durable à travers la promotion des valeurs morales et éthiques par des mentors. Ou encore  du renforcement de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication et enfin le renforcement des capacités managériales des jeunes.

Soulignons aussi, vu l’importance de l’enjeu que les acteurs clés de la jeunesse béninoise  au Bénin  ne se sont pas fait prier pour prendre part au lancement officiel du projet. Cette mobilisation a été saluée à juste titre par le ministre qui a invité les participants à promouvoir un esprit d’échange pour réellement donner au gouvernement les moyens de son ambition.

Ce projet qui a rassemblé des associations de jeunes venus de tout le pays  sera un cadre de réflexion autour de plusieurs thèmes. Parmi lesquels nous pouvons citer

– « Education à la citoyenneté: Droits et devoirs du citoyen  »,

-« Les valeurs de la charte nationale pour la gouvernance du développement du bénin : quelle utilité pour les jeunes de agents de changement?  » 

-« Promotion et Coordination des actions de volontariat des jeunes au Bénin ». Pour les organisateurs , la jeunesse ne doit pas seulement être celle qui végète dans des vices mais aussi et surtout celle qui porte sa voix dans le développement d’une nation. Pour ce faire, elle mérite d’être accompagné et soutenue .

La jeunesse constitue 52 % de la population et elle rencontre d’énormes difficultés aussi bien sur le plan éducationnel  que social. Fait qui retarde bien entendu le développement alors que si elle est encouragée, entreprenante, cela  favorisera à n’en point douter l’essor du pays.

The following two tabs change content below.
sinathlafricaine
Passionnée de journalisme, infojunkie, webaddict, abusivement panafricaine sur les bords et twitteuse folle;)

Plume du Bénin Bénin / changement / Cotonou / jeunes /

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *